Mensa / Grand Aquitaine

Site de Mensa pour la région Aquitaine & Poitou-Charentes

Accueil > Que faisons-nous ? > L’assemblée générale à Issigeac

L’assemblée générale à Issigeac

Écrit le samedi 16 mai 2015 et mis à jour le vendredi15 avril 2016

Un week-end dans le Périgord, ça ne se refuse pas, surtout au début du printemps, quand la nature reprend ses droits. Issigeac, connais pas ! C’est l’occasion de découvrir...

Voilà donc cette charmante bourgade médiévale de Dordogne... Une mise en jambe dans des ruelles aux caniveaux encore au centre de la chaussée, des maisons à colombages et nous voici tous réunis dans un bon restaurant pour une mise en bouche ; apéritif à la truffe ou à la châtaigne ? Pas de doute, nous sommes bien dans le Périgord !

Bon, c’est bien beau le plaisir des papilles, mais, ce n’est pas le but avoué de cette journée. Allez hop, au boulot ! Dans le Palais des Évêques, Gentes Dames et Damoiseaux !!!
Le quorum est atteint, l’AG peut donc avoir lieu. L’ambiance est bon enfant, le conseil d’administration est constitué, les rapports moral et financier sont adoptés, les projets présentés,... Bon, ben voilà une bonne chose de faite !
Emmanuel, l’organisateur exemplaire de ce week-end, nous a concocté une petite surprise ; la visite guidée de l’église par un personnage hors du commun ; petit bonhomme âgé mais alerte ; passionnant car passionné ; « Sainte Alacoque ? Personne ne la connaît, alors, on s’en fiche de son vitrail ! » Bon, ben ça, c’est dit !!
Le retour à la nuit tombante vers le gîte se fait au travers d’un décor digne d’un film historique, au rythme des anecdotes du village, allant de la baleine qui a obstrué le ruisseau à « la Saucisse », cette jeune fille ayant dû remplacer la vache de ses parents à l’attelage de la charrue.
Un repas aussi succulent que gargantuesque nous attend ; les blagues fusent, les tours de magie apparaissent comme par enchantement, un bouchon sort miraculeusement du fond d’une bouteille, une soirée comme on les aime !
Le lendemain matin, petite déambulation sur le marché. Et oui, il faut bien faire semblant d’éliminer les croissants venus s’entasser dans une panse encore saturée du repas de la veille !!!
Puis, après avoir fini les restes de la veille (la nature ayant rendu nos estomacs ultra extensibles !), chacun regagne ses pénates, en attendant une autre occasion de se retrouver...
Que du bonheur !!!!

Murielle Melin
Secrétaire Générale